DOSSIERS
PAGES
Bône

Introduction --kolea-bone.net BÔNE, avec ses 100.000 habitants, dont l'élément est surtout constitué d'Italiens, s'étire nonchalamment entre la montagne de l

 

BÔNE, avec ses 100.000 habitants, dont l'élément est surtout constitué d'Italiens, s'étire nonchalamment entre la montagne de l'Edough et la mer.

Le cours BertagnaLe climat agréable en hiver, y est chaud et humide en été, malgré les verdoyantes végétations qui l'entourent.

Le site ravissant de la ville, qui s'échelonne du golfe aux pentes boisées de pins, l'a fait surnommer " Bône la Coquette ".

Le beau cours Bertagna, qui en partant des quais à la cathédrale, la traverse du Sud au Nord, partage la ville en deux parties.Planté de frênes ombreux, c'est une promenade très agréable. Bordé de chaque côté par des édifices modernes et des magasins luxueux, il est le rendez-vous de prédilection des dilettantes qui peuvent tout en se délassant dans les confortables fauteuils des grands cafés du cours assister à la vie active de la cité,

"En-bas-le-Port"Le port, à deux pas de là, poursuit son trafic accéléré et semble faire partie intégrante du Cours Bertagna.C'est un spectacle peu commun que de voir surgir tout à coup, entre deux immeubles du cours, un grand paquebot transatlantique.

Chef-lieu d'arrondissement, Bône abrite la Sous-Préfecture et le siège d'une subdivision militaire.

Station d'hivernage, des plages magnifiques permettent de se baigner en toutes saisons. Station estivale à 14 kms de la ville, le village de Bugeaud, à 886 mètres d'altitude au milieu d'une forêt de chênes et de chênes lièges, offre un panorama splendide d'où la vue s'étend à l'Est sur le golfe de la plaine de Bône, à l'Ouest, sur la montagne de l'Edough et la mer.

La plage TocheUn hôtel-restaurant-casino assure le confort des estivants et touristes. Bône a de nombreuses distractions à offrir à ses visiteurs : théâtre, cinémas, concerts publics, tennis, rowing, courses hippiques, stades, vélodrome, chasse tous gibiers de forêt et aquatique, pêche tous poissons de mer et d'eau douce, musée, bibliothèque publique, nombreuses fêtes mondaines, organisations de manifestations commerciales, etc...

Enfin, si le charme de Bône réside surtout dans son site incomparable ,dans ses promenades environnantes, il réside aussi dans le cotoiement journalier de ses habitants dont l'amabilité est proverbiale.

Malgré les guerres de 1914-18 et 1939-45 qui l'ont cruellement éprouvée, Bône, sous la protection de la Basilique de St-Augustin et de son saint Patron qui du haut de la colline d'Hippone bénit " la Ville de Dieu ", Bône au riant accueil, poursuit avec confiance sa marche vers l'avenir que le labeur de chacun contribue à lui assurer.

Basilique d'Hippone
(Extrait du Guide Constantine-Philippeville-Bône,années 50)