Forum consacré à Bône  : 


                

Voulez-vous supprimer le message ci-dessous


Mot de passe :

|
Auteur Sujet:   Livres sur Bône
Gérard Rodriguez
 
  

posté le 29-Jan-2019 16:52         PNG picture     envoyer un email a Gérard Rodriguez               




 

 

 

Mon troisième livre disponible en ligne sur  www.lulu.com



 

 

 



 

 

 

*Que la Seybouse était belle*



 

 

 



 

 

 

Bône. Algérie. Récit de la vie Bônoise.



 

 

 



 

 

 

Aujourd’hui le lundi 17 Août 1959 en Algérie à Bône au 12 rue du Docteur Mestre une rue du quartier de la colonne, nous nous préparons à enterrer Cyprien Palomino mort 2 jours plus tôt à l’âge de 91 ans. Avec nos mots, nos conversations bon enfant, un peu et beaucoup d’exagération, nos gestes et notre joie de vivre la mort de Pépé sera l’occasion de nous rappeler que nous les Bônois savons rire de nous.  L’occasion aussi de retrouver ce beau langage Bônois. Oui nous sommes les Pieds Noirs d’Algérie.



 

 

 



 

 

 

Cyprien Palomino que tout le monde appelle Pépé a été toute sa vie amateur de belles femmes. En ce jour viennent une dernière fois le pleurer à la Bônoise tous ses amis et amies qui l’ont connu. Autour du cercueil, c’est pour chacun et chacune de tenter de consoler sa femme Augustina et de savoir quel est ce secret, le seul sur plusieurs que Pépé a tenté de cacher toute sa vie. Au milieu des conversations pleines de larmes, sincères, hypocrites, drôles, les langues se délient et mettent à jour la vie des uns des unes et des autres. À Bône personne ne veut être le dernier ou la dernière à savoir ce qui se passe, après tout ça ne sort pas du quartier puisqu’on est entre nous. La chaleur du mois d'Août n’arrive pas à faire taire tout ce beau monde qui après avoir une dernière fois comme on dit à Bône bien béni Cyprien et le voisinage ira alors conduire sereinement au cimetière le Pépé. Ce cher Cyprien.



 

 

 



 

 

 

Gérard Rodriguez



 

 

 



 

 

 

Également disponible en ligne sur www.lulu.com



 

 

 



 

 

 

MON ALGÉRIE  PERDUE À jAMAIS.



 

 

 



 

 

 

* Mes jours heureux à Bône. 1949-1962.



 

 

 



 

 

 

(287 pages, 55 photos)



 

 

 



 

 

 

 



 

 

 



 

 

 

                     Quand on est enfant,  on ne réalise pas que ce qui est beau peut un jour se finir.



 

 

 



 

 

 

On pense qu’il en est ainsi des choses et du temps. À travers mes souvenirs d’enfant,Je raconte mes jours heureux,  loin des clichés menteurs dont nous Pieds noirs ont été Affublés.  Colons,  sueurs de burnous et j’en passe.  Nous le petit peuple des Pieds noirs, dans notre simplicité, notre pauvreté, vivions en harmonie avec les musulmans  ce qui n’a pas plu à un diable qui se disait général alors qu’il n’était que colonel,  traître,  fourbe, lâche et assassin il détruisit nos rêves et ruina nos vies et notre Pays.Dans ce livre le petit enfant que j’étais  retrouve sa vie de tous les jours à Bône Algérie,  les jours qui s’écoulent.  Au rythme de la chasse à Sidi Djemil,  de la pêche au lever de l’Aurore,  les réveillons de noël et jour de l’an,  ma communion à l’église St Thérèse.  Les rameaux à l’église St Anne, les gâteaux de Pâques de  ma maman,  la macaronade dans les montagnes avec ces femmes aux parfums de Henné et robes multicolores sur lesquelles brillaient de mille feux des bijoux de cuivre et cela au son des you you.  les soirées de brochettes,  l’école, les jeux, les promenades les soirs d’été à St Cloud, les calèches du cour Bertagna,  le mariage de Yvette et Roger avec promenade obligatoire au cap de Garde, etc. Et puis Après 1962 ce ne furent plus les jours heureux. Le jeune adolescent que j’étais devenu, vous raconte la  galère ou dans cette terre étrangère de France, au milieu de haine et mépris, pour survivre,  je devins un voleur,  et ou ma Maman, se battant chaque jour pour que nous survivions dans cette France hostile, je décidais de lui donner le nom de * Mère Courage*.Enfin je raconte  mon retour à Bône après 47 années, ou je retrouve mon pays, mes jours heureux.  Mes senteurs de Henné et mes youyous,  comme au temps …oui…. au temps des ……!



 

 

 



 

 

 

                                                                                                                                                                                               Gérard Rodriguez.



 

 

 



 

 

 

*    *    *    *    *    *    *



 

 

 



 

 

 

QUAND BÔNE S’APPELAIT LA COQUETTE.



 

 

 



 

 

 

* La vie Bônoise. Algérie.* (390 Pages. 120 Photos)



 

 

 



 

 

 

   À Bône la coquette, les cultures arabo italiennes française et autres ont créé une société dont le rire, le franc parlé, la gestuelle, l’exagération, les mots ont fait la réputation de la ville. À Bône si on exagère pas, on n’est pas Bônois. En français de chez nous, Bône la coquette va vivre sa vie. Avec la famille Migliazzo Boulevard de Strasbourg.  Dans L’épicerie de Madame Cutayar. À la kermesse du Quartier le  dimanche. Au défilé du 14 juillet sur le cour Bertagna. À La messe du dimanche à L’Église St Thérèse  ou les grenouilles de bénitier vont se repaîtrent des autres. Avec tata Odette lors d’un drame dans le passage Savino. Au chemin de croix de St –Augustin ou les langues se font aller. À une journée au marché. Avec Louise et Odette allant prendre le café chez Aicha. À un Pique nique sur la montagne de Bugeaud. À une Partie de pêche aux marbrés la nuit à Toche ou un autre drame (à la Bônoise) arrive. Au suicide de Madame Zerbibe à la colonne. Au Kiosque à musique les soirs d’été sur le cour Bertagna quand les commères  se laissent aller à répandre leurs fiels. À la mort tragique de Battistin écrasé par… Oui ! Les Bônois Bônoises vont vivrent leurs vies. Et quand le Samedi 15 Août 1959  après bien des catastrophes et au grand soulagement de ses parents a lieu l’évènement de l’année Le mariage de……avec ? La colonne se retrouve à la salle Borg pour fêter, manger, boire et critiquer. Car en ces années-là, c’est les jours heureux à Bône la coquette.     



 

 

 



 

 

 

 Gérard Rodriguez.



 

 

 



image livre 3.png
Ajouter une réponse




Retour au site Koléa-Bône.Net