Koléa-Bône.net : Forum consacré à Koléa  : 


                

|
Auteur Sujet:   Un grand merci
Pierre Kouzmin
 
  

posté le 30-Jan-2017 14:12             envoyer un email a Pierre Kouzmin               

Grâce à votre forum, sur lequel j'ai puisé mon
inspiration, et aux réponses des personnes de
ce merveilleux blog, j'ai écrit: "Ils y
vécurent" suivi de"Que sont-ils devenus?" qui
sortira dans les tous prochains jours aux
éditions ESA éditions



Ajouter une réponse


|
Auteur Sujet:  
marco
 
  

posté le 01-Feb-2017 09:50     envoyer un email a marco                     
Bonjour Monsieur !!! Avant de faire votre pub pour vos deux ouvrages, à mon humble avis, il eut été " sympathique " de nous informer que vous étiez originaire de BLIDA, ville voisine de KOLEA ! Sans rancune, amicalement! Marc Santander !!
SALOR
 
  

posté le 03-Feb-2017 06:47     envoyer un email a SALOR                     
Salut Marc ,
Pierre est déjà intervenu sur ce site .
Son père est né à koléa ainsi que son grand-père , et son arrière-grand-père s'y est marié en 1865 .
Il est de ma famille par alliance .

Christian SALOR
Pierre Kouzmin
 
  

posté le 03-Feb-2017 11:23     envoyer un email a Pierre Kouzmin                     
Bonjour Cher Marco,
Premièrement je n'ai fait que remercier
certaines personnes, mon message n'avez aucun
but commercial, je n'en ai pas besoin.
Deuxièmement mon arrière grand- père est arrivé
à Kolea en 1852 et tous ces descendants y sont
nés, y compris mon père le 13 janv. 1906. Je ne
comprends pas votre remarque désobligeante.
marco
 
  

posté le 03-Feb-2017 18:22     envoyer un email a marco                     
Comme dit l'autre " si j'aurais su, j'aurais pas venu " !!!! Veuillez m'excuser si vous avez décelé une éventuelle polémique de ma part, en tout cas bien involontaire, je vous prie de le croire !!! Merci à mon ami Christian pour ses précisions quant à sa mémoire concernant ce site . Avec mes regrets et mes salutations. Marc Santander.
Pierre Kouzmin
 
  

posté le 27-Feb-2017 15:56     envoyer un email a Pierre Kouzmin                     
Cher Marco, vous souvenez-vous de votre petite
phrases :" si j'aurais su, j'aurais pas venu "
!!! Sans rancune, si vous le souhaitez, je vous
ferai parvenir un exemplaire, Cher Christian il
est évident que toi aussi tu peux prétendre à
recevoir ce livre. Seul bémol je ne connais pas
vos adresses.
Salor
 
  

posté le 01-Mar-2017 05:23     envoyer un email a Salor                     
Bonjour Pierre ,
Je te remercie et t'envoie mon adresse postale en mp . Je me
ferai un plaisir de lire ton livre .
Bien amicalement .
Christian
marc santander
 
  

posté le 04-Mar-2017 06:30     envoyer un email a marc santander                     
Merci pour votre proposition !! Réside à TOULON, adresse dans " annuaire pages blanches ". Amicales salutations. Marc Santander.
llorca gerard
 
  

posté le 23-Mar-2017 19:27     envoyer un email a llorca gerard                     
Cher Marco, cher Christian, cher Pierre ... merci pour ce
splendide Duo. Si "j'aurais su" le faire, j'aurais fait le trio. Dans
tous les cas bravo à tous les trois et bon vent au livre de Pierre.
llorca gerard
 
  

posté le 25-Mar-2017 12:15     envoyer un email a llorca gerard                     
Cher Pierre j'avais oublié de te signaler que le dernier numéro
de la revue "l'Algérianiste" est consacré à la ville de Blida (N°
156 de décembre 2016).
CABOT Pierre
 
  

posté le 26-Mar-2017 16:37     envoyer un email a CABOT Pierre                     
Mo cher Gerard, Il me semble que tu Mélange les 2
Pierres, car je n'ai pas ecris de livres, ou si
juste un petit récapitulatif de ma vie, que je ne
publierais car il est réservé à mes descendants.
amitiés à toi Pierrot
llorca gerard
 
  

posté le 04-Apr-2017 19:13     envoyer un email a llorca gerard                     
Mon cher Pierre par les quelques lignes que j'écrivait, je
souhaitais bon vent aux livres que Pierre Kouzmi a écrit : l'un
titré "Ils y vécurent", l'autre "que sont-ils devenus". Mais
avant tout, par ces quelques lignes je voulait passer
quelques minutes avec mes deux inoubliables Marco et
Christian dont tu n'as sans doute pas manqué d'apprécier les
talents complémentaires dans leur prestation. Ce sont plus
que des camarades d'enfance .... avec eux c'est non
seulement le Mazagran, Hausel, Bartel, les Zalabia, etc., mais
aussi quelque chose de plus que les mots ne suffisent pas à
dire. Ceci étant, je suis sûr que c'est avec le plus grand
plaisir que tu écrit pour les tiens les meilleurs moments de
ce qui t'as été donné de vivre (les mauvais on les oublie ...
comme on disait là-bas "ça vaut mieux" ... mais on s'en
souvient !.). En plus mon cher Pierre, sans vouloir te flatter,
avec ton style direct et vivant qui transpire la
sincérité,comme en témoigne le souvenir que tu nous as
rédigé sur l'entassement dans la fourgonnette de mon père
pour aller au chantier, ce sera pour eux un plaisir de les lire et
de les relire. Mais on ne sera plus là pour nous en réjouir !.
Très très amicalement Gérard.
Pierre Kouzmin
 
  

posté le 07-Apr-2017 08:23     envoyer un email a Pierre Kouzmin                     
Cher Gérard,
Votre évocation de tous ses lieux de notre
enfance me va droit au cœur, vous parlez d'un
passage du livre, la première édition étant
épuisée, je ne sais pas comment vous vous
l'êtes procuré? L'imprimeur doit relancer un
nouveau tirage. "Ils y vécurent et Que sont-ils
devenus" n'est qu'un seul volume. Un petit mot
personnel pour Christian : peux-tu m'appeler
lorsque tu seras rentré de vacances?
CABOT Pierre
 
  

posté le 11-Apr-2017 10:46     envoyer un email a CABOT Pierre                     
A toi Gerard, Méa Culpa, mon cerveau n'a pas
suivit mes yeux, l'excuse à 83 ans, ce n'est pas
grave, je vais en boire une petite en pensant à
toi tchin! tchin:
marco
 
  

posté le 12-Apr-2017 14:46     envoyer un email a marco                     
Salut Gérard,
Notre bande - bien à nous - du Mazafran et de la plage de Castiglione, l'époque de la fin de l'année scolaire et le début de nos trois mois d'été.. Toi, Christian, Marcel, Roger, Jean-Jacques, Kader le tambour major, Roger Caruana et mon " jumeau " Jean-Pierre Mengual, ces deux derniers trop tôt dis parus ... Oui, Mrs Bartel et Hausel, et tu oublies notre prof de musique, M. Louis Charles qui nous virait, direction la porte de la classe, parce que tous les deux, nous éclations de rire, déchiffrant avec peine les notes, doooo, miiiii, réeeee, en agitant le bras droit dans un mouvement triangulaire !!! Ton éternel tableau de peinture avec toujours un pont et une rivière qui coulait au dessous... Peut être que le pont du Mazafran, sur la route de Oued-El-Alleug, pas loin de notre trou d'eau dans lequel nous plongions, tous à poil, fut une de tes inspirations principales... Ta magnifique acrobatie " tarzanesque " sur un méchant rocher à fleur d'eau à Casti, t'a fait ressembler à Caliméro, tout le long de la grande avenue, en sortant du cabinet du médecin qui t'avait fait un magnifique pansement pour masquer l'ouverture de ton crâne....Et voilà que pratiquement trente ans plus tard, en 1984, à Paris 8ème, prés de l'église Saint Augustin, le hasard nous a fait rencontrer et c'était la Saint Gérard ... Depuis j'ai revu à peu prés tous nos potes, toujours avec cette odeur de vase dans le pif, celle de notre cher Oued. Salut Gégé, tu m'as fait du bien !!!! Marco.
llorca gerard
 
  

posté le 13-Apr-2017 19:47     envoyer un email a llorca gerard                     
Mon cher Pierre, ton mea culpa vaut celui que je te dois pour
n'avoir pas été assez précis mais moi c'est plus grave
puisque je n'ai encore que 77 ans !. En puis je te dois
l'inénarrable évocation que tu as faite de notre entassement
dans la vieille fourgonnette de mon père pour aller au
chantier. Ton récit a fait ressurgir de merveilleux souvenirs
dans ma cabessa et je ne résiste pas au plaisir de te raconter
celui-là : un jour de mes douze ans, alors que nous étions au
café, je pris tout mon courage pour dire à mon père que je ne
voulais pas être peintre. Il ne comprit pas très bien et me fit
répéter. Quand après deux ou trois anisette il eut compris il
me demanda ce que je voulais faire et comme je lui répondis
que je voulais être Maçon, le lendemain même je me
retrouvais comme apprenti chez Tonnette sur un chantier à
Douaouda marine. Vers 11 heures, sous un soleil de plomb,
tandis que je préparais le bagali (à la pelle car il n'y avait pas
de toupie à l'époque), je vis arriver le curé avec son éternelle
2CV. Il s'arrêta nous dire un petit bonjour et en profita pour
enguirlander notre Tonnette : "je ne vous vois jamais à la
messe". Pour toute réponse, Tonnette ouvrit toute grande sa
chemise et bombant le torse sur lequel était tatoué un
immense christ en croix s'exclama "Monsieur le curé , le bon
Dieu, il est toujours avec moi". Ce jour là il fait une calma
comme pas possible et l'anisette eu le bon goût de la soif. Il
faut te dire mon cher Pierre que c'est au Bagne de Cayenne
où notre ami avait fait un séjour d'une dizaine d'années que
ce chef d'oeuvre de Christ en Croix avait été tatoué. Plus
tard, je compris que j'avais été à bonne Ecole. Al a tienne
Pierre. Amitiés. Gérard
Ajouter une réponse


Retour au site Koléa-Bône.Net